top of page

AEMMA
Un groupe pour
"Apprendre à être mieux ...
pour mieux aider"

Du soutien et
des outils pour les proches aidant·e·s de personnes vivant à domicile avec une maladie de la mémoire.

AEMMA est un cours donné en petit groupe de 5 à 7 personnes, dans lequel les proches aidants de personnes vivant avec une maladie de la mémoire trouveront du soutien et des outils.

Il est animé par des professionnels spécialement formés.

Il comprend 7 séances de 3h chacune.


AEMMA permet aux proches aidants :

  • D'échanger dans un climat de confiance avec des personnes vivant une situation similaire ;

  • De trouver des solutions aux petits et grands problèmes du quotidien ;

  • D'apprendre à mieux comprendre les réactions de la personne malade en connaissant mieux sa maladie ;

  • De découvrir de nouveaux moyens de communiquer avec la personne malade afin qu’il ou elle comprenne ses proches plus facilement ;

  • De compléter leurs « outils » pour gérer les situations difficiles, en apprenant différentes stratégies qui ont fait leurs preuves.

Pour en savoir plus sur AEMMA,
vous pouvez visionner ce film.

Compléments d'information pour tous


Dans l'émission Actu/Fribourg de La Télé, le 04.04.2019

Vidéo
 

Dans un article du N°52 de la revue Horizon (p.15)
Mieux se sentir pour mieux aider
 

Dans un article scientifique
Coping with dementia caregiving
 

Dans un article sur la participation des proches aidants
Amener les proches aidants...

Pour les professionnels de la santé et du social : devenir animateur de cours AEMMA

Pour les proches aidant·e·s : participer à un cours AEMMA

D'où vient le programme AEMMA ?

AEMMA a été conçu au Québec au début des années 2000, comme moyen

de soutenir les proches aidants dans ce type de situation. Il a été créé

par une équipe de chercheurs dirigée par la professeure Louise Lévesque,

en collaboration avec des proches aidants.


Le cours AEMMA que nous proposons depuis 2017 est une adaptation

du programme québécois aux spécificités des proches aidants en Suisse romande. Les effets de la participation à ce cours ont été étudiés scientifiquement tant au Québec qu’en Suisse romande : il améliore

la qualité de vie des proches aidants (moins de fardeau et de détresse
psychologique, un meilleur sentiment d’efficacité), réduit leur stress quotidien, et améliore la qualité de leur relation avec la personne malade.

bottom of page